Les Fils du Vent...de la Mer et du Ciel
Les  Fils  du  Vent...de la Mer et du Ciel

Ce n'est pas de paysage qu'il faut changer, mais de regard.

Merde vous nous faites chier avec vos accents circonflexes...ou pas ...je m'excuse aupres de Monsieur Pivot, mais franchement on s'en tape.

enfin moi je m'en tape...et puis comme c'est moi qui ecrit je dis ce que je veux de toute facon je crois que tous le monde fait pareil cest juste une question de pouvoir.

Ya des gens qui ont reflechi pour pondre une loi sur l'accent circonflexe.

Mais ca peut vraiment pas marcher.

 

 

CLIQUEZ SUR LES LIENS POUR DECOUVRIR :

 

https://www.facebook.com/pages/Les-fils-du-vent/ (les photos)

 

https://www.youtube.com/channel/UCgH0F8zlbRWfwFGnfGxzlGg (les vidéos)

 

Un an que notre liberté d'expression fut mise à mal par des fous.Je me suis dit et moi je vais faire quoi pour continuer la lutte de ces huluberlus qui ont bercé mon passage au latrines tout les mercredis matins, pendant de nombreuses années.

Je ne suis pas Charlie un jour, je suis Charlie, alors les fils du vent reprennent la Plume pour dire nous aussi on continue à penser, être contre quoi quil arrive.

Nous n'avons pas changé.Nous ne sommes pas perdu.Nous n'avons tout simplement pas le temps.Nous avons repris une activité normale.Nous voyageons dans nos souvenirs et dans notre futur et le reste du temps on fait les courses on traine dans les embouteillages on fait nos comptes, on lit la presse..J'allais oublier : On bosse aussi.Sans doute trop.Enfin certains bossent d'autres sont retournés à l'école, certains doutent d'autres moins.Une seule chose nous relit..inevitable éternelle...on lachera rien..Nous resterons beaux.ils pourront tout nous prendre jusqu'aux derniers de nos sous,  casser tous nos crayons...il restera toujours du temps pour se boire un bon ricard entre ami dans notre belle Provence, sous les pentes du Coudon ou le Mistral nous gèle le cul et le reste aussi.Comme dirait un grand philosophe du XXI ieme siecle, C.Marmounier:" le reste c'est de la litterrature"

Fiers et libres.

Les fils du vent vous salue bien...

 

 

 

3 mois ...3 mois que nos vies libertés sont menacées.

Tout a repris son cours, comme une parenthese dans un texte mal organisé.

Putain que ca fait mal de voir que même sous l'effet des bombes nous ne relevons pas la tete et parlons au café d'un vulgaire accent circonflexe qui pourrait changer un contexte....

Que font les fils du vent, me diriez vous.Ils luttent tous au coin de la Rue.

Animateurs , éducateurs, parents ... tous ont repris le combat, oliviero de la calle, el nino, larosa thomas, "le petit d'Homme", les autres eux ont continiué et on les remercie.Nous on voulait prendre l'air voir si ailleurs c'etait mieux..mais la connerie n'a pas de frontiere.Alors on a retroussé les manches à travers les oceans,  de brignoles à Sanary...nous sommes le contre pouvoir, nous constituons l 'Armée des penseurs de demain.Rejoignez nous jeunes de tous pays, blanc black beurs.

Putain ce monde me fou la trouille.

Restons contre toujours pour eviter ce regne de la pensée unique qui laisse place aux kalach...

 

L'errant, le gitan, l'apatride, n'est jamais seul car il porte dans les tréfonds de son âme, de son cœur ceux qu'il aime et ceux qui l'aiment

 El niño del viento 

 

Lors d'un spectacle de rue, jongleurs et acrobates présentent leurs numéros aux passants qui s'attroupent.L'un des protagonistes de la troupe habillé en Arlequin sort de derrière un castellet une marionnette degingandée.

Celle-ci en tout point similaire à son manipulateur, s'anime comme par magie,fait une révérence gracieuse avant de saisir une mandoline miniature et , accompagné d'une musique légère, fait quelques pas de danse.Elle s'avance dans le public et par l'intermédiare du narrateur raconte une histoire qui amuse grands et petits.

Ceux ci, enchantés, applaudissent et suivent leur chemin. 

 

 

 

Nom: Irasith du Vent.

Surnom: Irasith du Vent.

Voyage: partout, tout le temps par tout les temps.

 

 

 

 

Bolivia, La paz, dans ces hauteurs nous marchons dans la vallée de la Lune.Assis sur un banc d'abri bus, notre attente est interrompue par Irasith du Vent, fille du vent, du monde des océans, de Bolivie, d'Amérique du sud, de France d'ici et d'ailleurs.Personne ne porte mieux le nom des Fils du vent qu'irasith.Nous voudrions tous qu'elle soit là ou pas loin.Et finalement elle est là quand même.Coincée entre Kerouac, Janis joplin, Pinks Floyd  et nous tous, elle suit son chemin sans faire de bruit,  sans changer d'humeur.Elle va et vient comme l'arlequin, sourire scotchés aux lèvres.Laissant des traces indélébiles.Elle semble détacher de toutes les contraintes de Babylone. Ceux qui la connaissent ne me contrediront sans doute pas. Elle brille comme une enfant et je vous jure diable que ca fait du bien.

Nom :Miguel de la serna.

Surnom : Mikael Simonot.

 

Voyage:

Tijuana ( Mexique) -Belize city (Belize). 18 MAi 18 juin 2010.


Phrase fétiche: No hay mucho turista aqui...

 

Anecdote: 

Nous avions quitté les gringos oppulents,oisifs qui peuplent la basse californie du nord.A peine trois jours que nous atterrissions à Tijuana et les images engloutient par Michael Simonnot  sont nombreuses.Ils croquent dans sa Pomme.Super Apple.

Ensenada est au sud de Tijuana, pris d'otage par le dollar touristique.La ville se séparent en deux.D'un côté mangent et dorment les gringos, de l'autres vivent ceux qui leurs préparent leur dejeuner.

Quelle fut la surprise de Juana quand nous sommes entrés dans sa cantina pour manger.Elle s'est excusée, nous n'avons qu'un plat.C'est modeste ici.Nous partagions le quotidien de ces gens. Juana a compris, elle nous a parlé d'amour, de dieu, des Hommes.Elles nous croyaient missionaires. Je lui disais que je croyais dans l'amour et que j'avais la foi.Pas celle de Dieu celle des Hommes.Miguel ,muet n'en pensait pas moins.Elle croyait en nous.Elle nous prie les mains et pendant cette minute au milieu de cette cantine, elle pria pour nous, nôtre famille, la sienne, le Mexique, les enfants du monde,notre périple.Les mains de Michael me serrent fort.Il plut si fort dans ses yeux que je n'ai su comment le consoler.Il était saoul de ces trois jours de route.Mickael Simonot venait de laisser place à Miguel de la Serna

Nom :estebal Hijo del sol 

Surnom : nicolas pireyre.

 

voyage:

*Lima ( Pérou) -Macchu Pichu- Lima (Pérou).Mai 2012

 

Phrase fétiche:

Que quiere comer senor?

Esteban : "Pollo frito  con papas "

 

Esteban a mangé poulet frit patate pendant un mois.

 

Anecdote:

un jour , L'ami d'enfance a dit: 

mon rêve est d'allé au Macchu Picchu.

J'ai dit : ben on y va ...aussi simple que rien.

  

Nom :Hernan Santiago, el magnifico.

Surnom: Phillippe Weingartner

 

Voyage: 

*Croatie

*Chili -Argentine-Uruguay.

*Brésil: Salvador da Bahia -Rio de janeiro.

*New york

*Londres

*tant d'autre voyage sans el nino.

 

Phrase fétiche:

*no se necesita hablar mucho.

*t'es tout pourri tu pues de la gueule.

*Donde esta el medico

 

Anecdote:

L Homme qui m'a dit faut que tu vois ça un jour , il se passe autre chose au bout de la route, de l'autre côté de l'océan.

Mais je peux pas te raconter, il faut que tu le vois.

Quand tu seras prêt tu me le diras.

Je n'ai plus quitté la route.

 

 

Nom: La niña  del campo redondo.

Surnom: Anaïs Marmounier.

 

Voyage:

Salvador de Bahia-Itacaje-Rio de Janeiro.

 

Phrase fétiche:

Sumo de Abacachi.

 

Anecdocte : 

Ma soeur, ma frangine, tant de chose nous ont emmené sur des chemins qui aujourd'hui nous rassemblent.La vie est un putain de miracle et toi tu  sais que seule la foi est plus belle que ce foutu Dieu.

Etre un voyage avec toi n'est pas une anecdote.

Et je ne peux en quelques mots le décrire.

Je t'aime tout simplement.

 

Nom: Oliviero de la Calle y del Campo

Surnom: Escudero Olivier.

 

Voyage: ( voir en ce moment )

Buenos aires (Aregntine) - La paz ( Bolivia)

 

Phrase fétiche: 

Tenemos un presidente de izquierda , pero con una politica de derecha.Las politicas en Francia e la politica de los grandes empresas del CAC 40.

Ici et ailleurs , on ne change pas.

Priez pour nous San Pedro.

 

Anecdote:

Je suis parti chercher l'Homme que je veux être.

Tu  reviens l 'âme en paix , la Terre entière peut te maudire.


Nom: Le Duke .

Surnom : Devestel Chuck.

 

Voyage: 

Bahia-Itacaje-Rio de Janeiro.

 

Phrase fétiche:

Il est de ces Hommes qui parlent peu, et qui n'en valent pas moins.

 

Anecdote:

Nous étions chez Arnaud dans une fazenda au milieu d'une forêt tropicale, à Itacaje.Arnaud fait partie de ceux qui sont restés.Parti il y a 20 ans, il lui reste de la France ses racines et son passeport.Pour le reste il est brésilien.

Nous étions là, tous les cinq , perdu hors du temps. Nous avions rangé nos habitudes.Nous nous laissions glisser à la brésilienne.Au point d'en louper un avion de 72 heures.

Un soir, la Nina balançait sur un hamac.Hernan Santiago vacait à ses occupations noctunes.Arnaud vacait à ses habitudes brésiliennes, même si cela est antinomique.Et Moi et le duke on se connaissait pas tres bien, on a bu des bières.En refaisant le monde à tâtons, sans excès, avec pudeur.Il allait devenir Le père de ma Nièce. Et puis courageux, on a voulu aller se balader dans la nuit de la jungle brésilienne.Je vous jure on est pas allé tres loin.Apeuré.Amusant de voir ces deux gaillards aux experiences sauvages multiples s'avouer à demi-mots:"on rentre".J'en ris encore.

Merci mon Ami, mon frère, de prendre soin de ceux que j'aime.

Del viento

 

 

Nom: La luz.

Surnom: Lucille Gros.

 

Voyage: étude à Buenos Aires ( 4 mois ),

puis Bolivie, Pérou, Buenos Aires,Miami.

 

 

Anecdote: 

Rencontrée sur un bout de trottoir, quitée sur un quai de gare.

Remontant le continent sur la Route depuis quelques jours.Sûre d'elle mais pas trop, nous avons fait le chemin quelques jours.Assez pour se dire que son stress allait disparaitre et qu'elle allait apprivoiser sa nouvelle Zone de confort.

Un bébé comme elle aimait se décrire.

Le papillon s'est envolée, dans la lumiere du soir d'un village du nord de l'Argentine, retrouver son uruguayen de pianiste de fiancé.

On ne mesure pas les voyageurs au temps qu'ils ont passé sur la Route.

Suerte...

Nos amis , Nos frères,

Retrouvez nos photos, nos impressions...

 

lesfilsduvent83@gmail.com

  

Utilisez également notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© les.fils.du.vent